Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de cecv.over-blog.com

CROIRE OU AVOIR LA FOI

26 Mai 2011, 20:14pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

 

«CROIRE c'est adhérer, AVOIR LA FOI c'est faire usage». Blaise Pascal a dit : «L'athéisme est une maladie». Cela signifie que l'on ne naît pas avec la foi en Dieu mais plus exactement avec la possibilité» d'avoir la foi. Vous me répondrez: «Comment puis-je arriver à avoir la foi? « La Bible dit: «La foi vient quand on entend la Parole de Dieu


Jésus nous dit dans l'une de ses paraboles qu'il y a quatre manières d'écouter la Parole de Dieu. «Entendre et ne rien faire» - «Avoir la foi pour un temps» - «Laisser la Parole de Dieu s'étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie.» et enfin « Entendre avec un coeur honnête, bon et retenir la parole de Dieu.» C'est-à-dire mettre en pratique. Dans laquelle de ces quatres possibilités êtes-vous? En effet dans cette parabole Jésus n'envisage pas la possibilité pour quelqu'un de ne pas «avoir» la foi en Dieu. Il n'y a pas pour LUI ceux qui ont la foi, et ceux qui «ne peuvent» pas avoir la foi. Il va même jusqu'à dire: «Celui qui n'aura pas la foi, sera condamné.»


Pour Jésus l'athéime n'existe pas. Il nous parle plutôt d'incrédulité. En effet, la Bible dit: « Dieu a mis dans le coeur de l'homme et de la femme la pensée de l'éternité.» «La foi vient quand on entend la Parole de Dieu.» Avons-nous lu. C'est donc une possibilité pour tous d'avoir la foi en Dieu, puisqu'elle «vient».


La Bible est formelle, la foi peut venir dans votre coeur. Lisez la Bible, et Dieu vous parlera. La foi peut venir maintenant dans votre coeur, si vous ne le fermez pas. Jésus dit en effet qu'il faut «retenir» la Parole de Dieu. C'est-à-dire la mettre en pratique. Car avoir la foi, c'est obeir, c'est faire usage. Jésus nous dit: «ceux qui me disent Seigneur, Seigneur, n'entreront pas tous dans le Royaume de cieux, mais « seulement» celui qui «fait» la volonté de mon Père qui est dans les cieux.» «Entendre avec un coeur honnête et bon». Avons-nous lu, c'est donc être « sincère» envers Dieu et envers soi même, on rencontre sa conscience qui lui a dit: «tu as péché contre Dieu.» Il a donc confessé: «J'ai péché contre toi.»


C'est la première prière que l'on fait quand Dieu se révèle dans notre coeur. On ne peut prier Dieu sincèrement, sans avoir de réponse. On ne peut prier le Dieu de la Bible et que le ciel reste fermé, sans réponse. On peut même avoir une «petite» foi qui débute. Mais si l'on est sincère, si l'on met un coeur dans sa prière en demandant pardon à Dieu pour tous nos péchés, il nous pardonnera et nous accuiellera. Jésus nous dit : « celui qui a mes commandement et qui les garde, c'est celui qui m'aime et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai «connaître» à lui.


A Bientôt

Pasteur Claude Dubus

Voir les commentaires

Quand l'Afrique parle de Jésus

26 Mai 2011, 19:21pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

 


 

Voir les commentaires

Compté, Compté, Pesé et Divisé

16 Mai 2011, 10:07am

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

"Le roi Belschatsar donna un grand festin à ses grands au nombre de mille, et il but du vin en leur présence.   Belschatsar, quand il eut goûté au vin, fit apporter les vases d'or et d'argent que son père Nebucadnetsar avait enlevés du temple de Jérusalem, afin que le roi et ses grands, ses femmes et ses concubines, s'en servissent pour boire.   Alors on apporta les vases d'or qui avaient été enlevés du temple, de la maison de Dieu à Jérusalem; et le roi et ses grands, ses femmes et ses concubines, s'en servirent pour boire.   Ils burent du vin, et ils louèrent les dieux d'or, d'argent, d'airain, de fer, de bois et de pierre.

 

 En ce moment, apparurent les doigts d'une main d'homme, et ils écrivirent, en face du chandelier, sur la chaux de la muraille du palais royal. Le roi vit cette extrémité de main qui écrivait.  Alors le roi changea de couleur, et ses pensées le troublèrent; les jointures de ses reins se relâchèrent, et ses genoux se heurtèrent l'un contre l'autre.  Le roi cria avec force qu'on fît venir les astrologues, les Chaldéens et les devins; et le roi prit la parole et dit aux sages de Babylone: Quiconque lira cette écriture et m'en donnera l'explication sera revêtu de pourpre, portera un collier d'or à son cou, et aura la troisième place dans le gouvernement du royaume.  Tous les sages du roi entrèrent; mais ils ne purent pas lire l'écriture et en donner au roi l'explication. Sur quoi le roi Belschatsar, fut très effrayé, il changea de couleur, et ses grands furent consternés.

 

La reine, à cause des paroles du roi et de ses grands, entra dans la salle du festin, et prit ainsi la parole: O roi, vis éternellement! Que tes pensées ne te troublent pas, et que ton visage ne change pas de couleur!  Il y a dans ton royaume un homme qui a en lui l'esprit des dieux saints; et du temps de ton père, on trouva chez lui des lumières, de l'intelligence, et une sagesse semblable à la sagesse des dieux. Aussi le roi Nebucadnetsar, ton père, le roi, ton père, l'établit chef des magiciens, des astrologues, des Chaldéens, des devins, parce qu'on trouva chez lui, chez Daniel, nommé par le roi Beltschatsar, un esprit supérieur, de la science et de l'intelligence, la faculté d'interpréter les songes, d'expliquer les énigmes, et de résoudre les questions difficiles. Que Daniel soit donc appelé, et il donnera l'explication.

Alors Daniel fut introduit devant le roi. Le roi prit la parole et dit à Daniel: Es-tu ce Daniel, l'un des captifs de Juda, que le roi, mon père, a amenés de Juda? J'ai appris sur ton compte que tu as en toi l'esprit des dieux, et qu'on trouve chez toi des lumières, de l'intelligence, et une sagesse extraordinaire. On vient d'amener devant moi les sages et les astrologues, afin qu'ils lussent cette écriture et m'en donnassent l'explication; mais ils n'ont pas pu donner l'explication des mots.  J'ai appris que tu peux donner des explications et résoudre des questions difficiles; maintenant, si tu peux lire cette écriture et m'en donner l'explication, tu seras revêtu de pourpre, tu porteras un collier d'or à ton cou, et tu auras la troisième place dans le gouvernement du royaume.

 

Daniel répondit en présence du roi: Garde tes dons, et accorde à un autre tes présents; je lirai néanmoins l'écriture au roi, et je lui en donnerai l'explication.  O roi, le Dieu suprême avait donné à Nebucadnetsar, ton père, l'empire, la grandeur, la gloire et la magnificence; et à cause de la grandeur qu'il lui avait donnée, tous les peuples, les nations, les hommes de toutes langues étaient dans la crainte et tremblaient devant lui. Le roi faisait mourir ceux qu'il voulait, et il laissait la vie à ceux qu'il voulait; il élevait ceux qu'il voulait, et il abaissait ceux qu'il voulait. Mais lorsque son coeur s'éleva et que son esprit s'endurcit jusqu'à l'arrogance, il fut précipité de son trône royal et dépouillé de sa gloire; il fut chassé du milieu des enfants des hommes, son coeur devint semblable à celui des bêtes, et sa demeure fut avec les ânes sauvages; on lui donna comme aux boeufs de l'herbe à manger, et son corps fut trempé de la rosée du ciel, jusqu'à ce qu'il reconnût que le Dieu suprême domine sur le règne des hommes et qu'il le donne à qui il lui plaît. 

 

Et toi, Belschatsar, son fils, tu n'as pas humilié ton coeur, quoique tu susses toutes ces choses. Tu t'es élevé contre le Seigneur des cieux; les vases de sa maison ont été apportés devant toi, et vous vous en êtes servis pour boire du vin, toi et tes grands, tes femmes et tes concubines; tu as loué les dieux d'argent, d'or, d'airain, de fer, de bois et de pierre, qui ne voient point, qui n'entendent point, et qui ne savent rien, et tu n'as pas glorifié le Dieu qui a dans sa main ton souffle et toutes tes voies. C'est pourquoi il a envoyé cette extrémité de main qui a tracé cette écriture.

 Voici l'écriture qui a été tracée: Compté, compté, pesé, et divisé.  Et voici l'explication de ces mots. Compté: Dieu a compté ton règne, et y a mis fin.  Pesé: Tu as été pesé dans la balance, et tu as été trouvé léger. Divisé: Ton royaume sera divisé, et donné aux Mèdes et aux Perses. " Daniel 5:1-28

Voir les commentaires

Ouvre les yeux de mon coeur

9 Mai 2011, 16:23pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

 


 

Voir les commentaires

EST-CE QUE SEUL CE QUI SE VOIT EXISTE ?

9 Mai 2011, 15:55pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

 

Non! N'est-ce pas ? Car il y a bien des choses invisbles à l'oeil qui existe.

 

Donc, on ne peut pas dire : «Moi je crois qu'à ce que je vois.»

Il suffit de constater le succès des séries télévisées sur l'au-délà. La présence dans plusieurs magazines de l'horoscope et tous les gens qui consultent des voyants, des médiums, pour se rendre à l'évidence de la croyance de beaucoup de personnes dans l'au-delà dans l'invisible.

Donc, nous pouvons aussi admettre que Dieu peut exister.

 

Vous êtes-vous déjà interrogé sur l'existence de Dieu? Avez-vous déjà lu la Bible entièrement? Peut-être êtes-vous indifférents. Je vous répondrez que nous sommes tous concernés car Jésus a dit: « Rendez à Dieu ce qui est à DieuMatthieu 22:21

Peut-être avez-vous du mal à croire? Cela ne veut pas dire que vous ne croirez jamais.

La Bible dit: «Dieu a mis dans notre coeur la pensée de l'éternité»Ecclésiaste 3:1


On ne nait pas chrétien mais on peut le devenir. On ne naît pas avec la foi en Dieu mais avec la possibilité d'avoir la foi. Puisque notre coeur ressent le besoin d'un surnaturel il faut bien qu'il y ait un Dieu dans l'univers. Il serait impossible de vivre avec en nous une aspiration spirituel si Dieu n'existait pas. Si donc Dieu a mis dans notre coeur la possiblité d'arriver à la foi, cest que derrière la foi, il y a Dieu.

 

La Bible dit: «La foi vient quand on entend la Parole de Dieu». Romains 10:17

Lisez la Bible et Dieu vous parlera dans votre coeur. Le saviez-vous? Avec prêt de six milliards d'exemplaires vendus la Bible est le plus grand succès de l'histoire de l'édition. Si Dieu n'existait pas, il y a longtemps que l'on en parlerait plus.

 

Jésus a dit: «Personne n'a jamais vu Dieu; Dieu le fils unique...est celui qui l'a fait connaître.» Jean 1:18; 18;37; 14:6

 

 

A Bientôt

Pasteur Claude Dubus

 

Voir les commentaires

Invitation

8 Mai 2011, 19:25pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

 

L'église Centre Évangélique Colonne de Vérité membre de la Féderation des Églises du Plein Evangile en Francophonie et de la Pastorale Orléanaise vous convie à ses réunions de prière:

 

  • Tous les vendredis à 19h: Etude biblique et Intercession

  • Tous les dimanches à 10h: Culte de louange et d'adoration 

 

Votre Serviteur,

Pasteur Thomas Lutete

 

Voir les commentaires

Le Père plein d'amour

8 Mai 2011, 14:46pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

"Il dit encore: Un homme avait deux fils.  Le plus jeune dit à son père: Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien.  Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche.  Lorsqu'il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin.  Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les pourceaux. Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait. 

 

Etant rentré en lui-même, il se dit: Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim! Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de tes mercenaires. Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa.

 

Le fils lui dit: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils. Mais le père dit à ses serviteurs: Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir.


Or, le fils aîné était dans les champs. Lorsqu'il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses. Il appela un des serviteurs, et lui demanda ce que c'était. Ce serviteur lui dit: Ton frère est de retour, et, parce qu'il l'a retrouvé en bonne santé, ton père a tué le veau gras. Il se mit en colère, et ne voulut pas entrer. Son père sortit, et le pria d'entrer.

 

Mais il répondit à son père: Voici, il y a tant d'années que je te sers, sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour que je me réjouisse avec mes amis. Et quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé ton bien avec des prostituées, c'est pour lui que tu as tué le veau gras! Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi, et tout ce que j'ai est à toi; mais il fallait bien s'égayer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et qu'il est revenu à la vie, parce qu'il était perdu et qu'il est retrouvé." Luc 15: 11-32

Voir les commentaires

Partie 2 - L'engagement

8 Mai 2011, 13:53pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

"Après cela, le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller.  Il leur dit: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson." Luc 10:1-2

 

 

 

"Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André, son frère, qui jetaient un filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs.   Il leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. Aussitôt, ils laissèrent les filets, et le suivirent.  De là étant allé plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui étaient dans une barque avec Zébédée, leur père, et qui réparaient leurs filets. Il les appela,   et aussitôt ils laissèrent la barque et leur père, et le suivirent." Matthieu 4:18-22

 

 

 

 

"Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.  Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père." Philippiens 2:4:10

 

 

 

 

 

"Tous les publicains et les gens de mauvaise vie s'approchaient de Jésus pour l'entendre.  Et les pharisiens et les scribes murmuraient, disant: Cet homme accueille des gens de mauvaise vie, et mange avec eux.

Mais il leur dit cette parabole:  Quel homme d'entre vous, s'il a cent brebis, et qu'il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve?

 

Lorsqu'il l'a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules, et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit: Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue. De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance." Luc 15:1-7

Voir les commentaires

La Protection divine

5 Mai 2011, 15:41pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

"Celui qui demeure sous l'abri du Très-Haut Repose à l'ombre du Tout Puissant.

 Je dis à l'Eternel: Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie!

Car c'est lui qui te délivre du filet de l'oiseleur, De la peste et de ses ravages.

 Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.

 

 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour,

Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi.

Que mille tombent à ton côté, Et dix mille à ta droite, Tu ne seras pas atteint;

De tes yeux seulement tu regarderas, Et tu verras la rétribution des méchants.

Car tu es mon refuge, ô Eternel! Tu fais du Très-Haut ta retraite.

 

Aucun malheur ne t'arrivera, Aucun fléau n'approchera de ta tente.

Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies;

Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

Tu marcheras sur le lion et sur l'aspic, Tu fouleras le lionceau et le dragon.

 

Puisqu'il m'aime, je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu'il connaît mon nom.

Il m'invoquera, et je lui répondrai; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai.

Je le rassasierai de longs jours, Et je lui ferai voir mon salut." Psaumes 91

Voir les commentaires

Partie 1 - L'engagement

1 Mai 2011, 15:23pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

"Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.  Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,  insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,   traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,   ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là.   Il en est parmi eux qui s'introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d'un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce,  apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité." 2 timothée 3:1-7

 

 

 

 

 

 

"Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée  et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.  Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux." Matthieu 5:13-16

 

 

 

 

"Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ.  Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l'enseigner aussi à d'autres.  Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus-Christ. Il n'est pas de soldat qui s'embarrasse des affaires de la vie, s'il veut plaire à celui qui l'a enrôlé; et l'athlète n'est pas couronné, s'il n'a combattu suivant les règles.  Il faut que le laboureur travaille avant de recueillir les fruits.  Comprends ce que je dis, car le Seigneur te donnera de l'intelligence en toutes choses." 2 Timothée 2:1-7

 


Voir les commentaires