Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de cecv.over-blog.com

Acquiers la sagesse et considère le chemin par où tu passes

24 Février 2014, 16:09pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

"Ecoutez, mes fils, l'instruction d'un père, Et soyez attentifs, pour connaître la sagesse;

Car je vous donne de bons conseils: Ne rejetez pas mon enseignement.

J'étais un fils pour mon père, Un fils tendre et unique auprès de ma mère.

Il m'instruisait alors, et il me disait: Que ton coeur retienne mes paroles; Observe mes préceptes, et tu vivras.

Acquiers la sagesse, acquiers l'intelligence; N'oublie pas les paroles de ma bouche, et ne t'en détourne pas.

Ne l'abandonne pas, et elle te gardera; Aime-la, et elle te protégera.

Voici le commencement de la sagesse: Acquiers la sagesse, Et avec tout ce que tu possèdes acquiers l'intelligence.

Exalte-la, et elle t'élèvera; Elle fera ta gloire, si tu l'embrasses;

Elle mettra sur ta tête une couronne de grâce, Elle t'ornera d'un magnifique diadème.

Ecoute, mon fils, et reçois mes paroles; Et les années de ta vie se multiplieront.

Je te montre la voie de la sagesse, Je te conduis dans les sentiers de la droiture.

Si tu marches, ton pas ne sera point gêné; Et si tu cours, tu ne chancelleras point.

Retiens l'instruction, ne t'en dessaisis pas; Garde-la, car elle est ta vie.

N'entre pas dans le sentier des méchants, Et ne marche pas dans la voie des hommes mauvais.

Evite-la, n'y passe point; Détourne-t'en, et passe outre.

Car ils ne dormiraient pas s'ils n'avaient fait le mal, Le sommeil leur serait ravi s'ils n'avaient fait tomber personne;

Car c'est le pain de la méchanceté qu'ils mangent, C'est le vin de la violence qu'ils boivent.

Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, Dont l'éclat va croissant jusqu'au milieu du jour.

La voie des méchants est comme les ténèbres; Ils n'aperçoivent pas ce qui les fera tomber.

Mon fils, sois attentif à mes paroles, Prête l'oreille à mes discours.

Qu'ils ne s'éloignent pas de tes yeux; Garde-les dans le fond de ton coeur;

Car c'est la vie pour ceux qui les trouvent, C'est la santé pour tout leur corps.

Garde ton coeur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie.

Ecarte de ta bouche la fausseté, Eloigne de tes lèvres les détours.

Que tes yeux regardent en face, Et que tes paupières se dirigent devant toi.

Considère le chemin par où tu passes, Et que toutes tes voies soient bien réglées;

N'incline ni à droite ni à gauche, Et détourne ton pied du mal.
" Proverbes 4

Voir les commentaires

Le Salut est là

24 Février 2014, 16:01pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

 


 

Voir les commentaires

Les Epreuves ou le Châtiment suite

24 Février 2014, 13:31pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

"Pour connaître la sagesse et l'instruction, Pour comprendre les paroles de l'intelligence; Pour recevoir des leçons de bon sens, De justice, d'équité et de droiture; Pour donner aux simples du discernement, Au jeune homme de la connaissance et de la réflexion. Que le sage écoute, et il augmentera son savoir, Et celui qui est intelligent acquerra de l'habileté, Pour saisir le sens d'un proverbe ou d'une énigme, Des paroles des sages et de leurs sentences. La crainte de l'Eternel est le commencement de la science; Les insensés méprisent la sagesse et l'instruction." Proverbes 4:1-7

 

 

Dieu a mis en chacun d'entre nous un esprit supérieur

 

"Darius trouva bon d'établir sur le royaume cent vingt satrapes, qui devaient être dans tout le royaume. Il mit à leur tête trois chefs, au nombre desquels était Daniel, afin que ces satrapes leur rendissent compte, et que le roi ne souffrît aucun dommage. Daniel surpassait les chefs et les satrapes, parce qu'il y avait en lui un esprit supérieur; et le roi pensait à l'établir sur tout le royaume. Alors les chefs et les satrapes cherchèrent une occasion d'accuser Daniel en ce qui concernait les affaires du royaume. Mais ils ne purent trouver aucune occasion, ni aucune chose à reprendre, parce qu'il était fidèle, et qu'on n'apercevait chez lui ni faute, ni rien de mauvais. Et ces hommes dirent: Nous ne trouverons aucune occasion contre ce Daniel, à moins que nous n'en trouvions une dans la loi de son Dieu." Daniel 6:1-5

 

 

Les pièges de l'ennemi pour nous destabiliser dans notre foie

 

"Puis ces chefs et ces satrapes se rendirent tumultueusement auprès du roi, et lui parlèrent ainsi: Roi Darius, vis éternellement! Tous les chefs du royaume, les intendants, les satrapes, les conseillers, et les gouverneurs sont d'avis qu'il soit publié un édit royal, avec une défense sévère, portant que quiconque, dans l'espace de trente jours, adressera des prières à quelque dieu ou à quelque homme, excepté à toi, ô roi, sera jeté dans la fosse aux lions. Maintenant, ô roi, confirme la défense, et écris le décret, afin qu'il soit irrévocable, selon la loi des Mèdes et des Perses, qui est immuable. Là-dessus le roi Darius écrivit le décret et la défense. Lorsque Daniel sut que le décret était écrit, il se retira dans sa maison, où les fenêtres de la chambre supérieure étaient ouvertes dans la direction de Jérusalem; et trois fois le jour il se mettait à genoux, il priait, et il louait son Dieu, comme il le faisait auparavant. Alors ces hommes entrèrent tumultueusement, et ils trouvèrent Daniel qui priait et invoquait son Dieu. Puis ils se présentèrent devant le roi, et lui dirent au sujet de la défense royale: N'as-tu pas écrit une défense portant que quiconque dans l'espace de trente jours adresserait des prières à quelque dieu ou à quelque homme, excepté à toi, ô roi, serait jeté dans la fosse aux lions? Le roi répondit: La chose est certaine, selon la loi des Mèdes et des Perses, qui est immuable. Ils prirent de nouveau la parole et dirent au roi: Daniel, l'un des captifs de Juda, n'a tenu aucun compte de toi, ô roi, ni de la défense que tu as écrite, et il fait sa prière trois fois le jour." Daniel 6:6-13

 

 

Crains ton Dieu et il te délivrera

 

"Le roi se leva au point du jour, avec l'aurore, et il alla précipitamment à la fosse aux lions. En s'approchant de la fosse, il appela Daniel d'une voix triste. Le roi prit la parole et dit à Daniel: Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu, que tu sers avec persévérance, a-t-il pu te délivrer des lions? Et Daniel dit au roi: Roi, vis éternellement? Mon Dieu a envoyé son ange et fermé la gueule des lions, qui ne m'ont fait aucun mal, parce que j'ai été trouvé innocent devant lui; et devant toi non plus, ô roi, je n'ai rien fait de mauvais. Alors le roi fut très joyeux, et il ordonna qu'on fît sortir Daniel de la fosse. Daniel fut retiré de la fosse, et on ne trouva sur lui aucune blessure, parce qu'il avait eu confiance en son Dieu." Daniel 6:19-23

 

 

 

 


Voir les commentaires

Muela Manyi

24 Février 2014, 13:28pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

 


 

 

Voir les commentaires

Plat du jour

17 Février 2014, 19:06pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

IMG00081-20140215-1524REPAS PROPOSÉ:

Morue Portuguaise

 

10 personnes

 

Ingrédients:

4 sachets Morue désalée

2 kg Pomme de terre

1 SachetOlives

1 Bouquet Persils

5 Oignons 

10 Oeufs 

huile

Sel

2 marmittes + 1 Petite casserole

1 Poële

 

Préparation de la Morue et des oignons

 

Enlever les morues désalées de leurs sachets d'emballages 

Mettre les morues dans une grande marmite remplie d'eau

Porter la grande marmitte aufeu environ 30 minutes

 

Eplucher les oignons et les découper en petites rondelles

Puis les faire revenir dans une poële pendant 10 minutesavec un peu d'huile sans les faire griller

Emietter les morues

 

Préparation des oeufs et des Pommes de terre

 

Couper les pommes de terre en deux sans les éplucher

Mettre dans une marmitte des Pommes de terres et les porter à ébullition

Placer les oeufs dans une petite casserole et les faire bouillir

Enlever les pommes de terres cuites du feu ainsi que les oeufs

Les éplucher les deux

Couper les oeufs en 4

 

Préparation finale 

 

Faire revenir environ 15 minutes le tout dans une marmitte

avec un peu d'huile, des olives et du persil ainsi qu'une cuillère à café de sel

 

Retirer la marmitte du feu et présenter

 

Voir les commentaires

Les Epreuves ou Les Châtiments

16 Février 2014, 19:04pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

"Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps! C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra, lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse, parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi." 1 Pierre 1:3-9

Les épreuves sont ceux qu'on impose à une personne afin de connaître sa valeur ou sa résistance contrairement aux châtiments de Dieu qui sont une douleur ou une souffrance qui frappe une personne comme dans le livre de Job. 

A cette occasion, et dans le même temps, quelques Chaldéens s'approchèrent et accusèrent les Juifs. Ils prirent la parole et dirent au roi Nebucadnetsar: O roi, vis éternellement! Tu as donné un ordre d'après lequel tous ceux qui entendraient le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse, et de toutes sortes d'instruments, devraient se prosterner et adorer la statue d'or, et d'après lequel quiconque ne se prosternerait pas et n'adorerait pas serait jeté au milieu d'une fournaise ardente. Or, il y a des Juifs à qui tu as remis l'intendance de la province de Babylone, Schadrac, Méschac et Abed-Nego, hommes qui ne tiennent aucun compte de toi, ô roi; ils ne servent pas tes dieux, et ils n'adorent point la statue d'or que tu as élevée. Alors Nebucadnetsar, irrité et furieux, donna l'ordre qu'on amenât Schadrac, Méschac et Abed-Nego. Et ces hommes furent amenés devant le roi. Nebucadnetsar prit la parole et leur dit: Est-ce de propos délibéré, Schadrac, Méschac et Abed-Nego, que vous ne servez pas mes dieux, et que vous n'adorez pas la statue d'or que j'ai élevée? Maintenant tenez-vous prêts, et au moment où vous entendrez le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse, et de toutes sortes d'instruments, vous vous prosternerez et vous adorerez la statue que j'ai faite; si vous ne l'adorez pas, vous serez jetés à l'instant même au milieu d'une fournaise ardente. Et quel est le dieu qui vous délivrera de ma main?" Daniel 3:8-15


La confiance en son Dieu malgrès les épreuves

"Schadrac, Méschac et Abed-Nego répliquèrent au roi Nebucadnetsar: Nous n'avons pas besoin de te répondre là-dessus. Voici, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi. Sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n'adorerons pas la statue d'or que tu as élevée. Sur quoi Nebucadnetsar fut rempli de fureur, et il changea de visage en tournant ses regards contre Schadrac, Méschac et Abed-Nego. Il reprit la parole et ordonna de chauffer la fournaise sept fois plus qu'il ne convenait de la chauffer. Puis il commanda à quelques-uns des plus vigoureux soldats de son armée de lier Schadrac, Méschac et Abed-Nego, et de les jeter dans la fournaise ardente. Ces hommes furent liés avec leurs caleçons, leurs tuniques, leurs manteaux et leurs autres vêtements, et jetés au milieu de la fournaise ardente. Comme l'ordre du roi était sévère, et que la fournaise était extraordinairement chauffée, la flamme tua les hommes qui y avaient jeté Schadrac, Méschac et Abed-Nego. Et ces trois hommes, Schadrac, Méschac et Abed-Nego, tombèrent liés au milieu de la fournaise ardente." Daniel 3:16-23


"L'ange de l'Eternel campe autour de ceux qui le craignent, Et il les arrache au danger." Psaumes 34:7

"Alors le roi Nebucadnetsar fut effrayé, et se leva précipitamment. Il prit la parole, et dit à ses conseillers: N'avons-nous pas jeté au milieu du feu trois hommes liés? Ils répondirent au roi: Certainement, ô roi! Il reprit et dit: Eh bien, je vois quatre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu, et qui n'ont point de mal; et la figure du quatrième ressemble à celle d'un fils des dieux. Ensuite Nebucadnetsar s'approcha de l'entrée de la fournaise ardente, et prenant la parole, il dit: Schadrac, Méschac et Abed-Nego, serviteurs du Dieu suprême, sortez et venez! Et Schadrac, Méschac et Abed-Nego sortirent du milieu du feu. Les satrapes, les intendants, les gouverneurs, et les conseillers du roi s'assemblèrent; ils virent que le feu n'avait eu aucun pouvoir sur le corps de ces hommes, que les cheveux de leur tête n'avaient pas été brûlés, que leurs caleçons n'étaient point endommagés, et que l'odeur du feu ne les avait pas atteints." Daniel 3:24-27

Voir les commentaires

Je suis là pour te louer

8 Février 2014, 18:52pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

Voir les commentaires

L'épanouissement de Joseph 2

26 Janvier 2014, 16:45pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

"Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s'il a soif, donne-lui à boire; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête. Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien." Romain 12:19-21

 

 

L'épanouissement du don des songes

 

"Le chef des échansons raconta son songe à Joseph, et lui dit: Dans mon songe, voici, il y avait un cep devant moi. Ce cep avait trois sarments. Quand il eut poussé, sa fleur se développa et ses grappes donnèrent des raisins mûrs. La coupe de Pharaon était dans ma main. Je pris les raisins, je les pressai dans la coupe de Pharaon, et je mis la coupe dans la main de Pharaon. Joseph lui dit: En voici l'explication. Les trois sarments sont trois jours. Encore trois jours, et Pharaon relèvera ta tête et te rétablira dans ta charge; tu mettras la coupe dans la main de Pharaon, comme tu en avais l'habitude lorsque tu étais son échanson. Mais souviens-toi de moi, quand tu seras heureux, et montre, je te prie, de la bonté à mon égard; parle en ma faveur à Pharaon, et fais-moi sortir de cette maison. Car j'ai été enlevé du pays des Hébreux, et ici même je n'ai rien fait pour être mis en prison.

 

Le chef des panetiers, voyant que Joseph avait donné une explication favorable, dit: Voici, il y avait aussi, dans mon songe, trois corbeilles de pain blanc sur ma tête. Dans la corbeille la plus élevée il y avait pour Pharaon des mets de toute espèce, cuits au four; et les oiseaux les mangeaient dans la corbeille au-dessus de ma tête. Joseph répondit, et dit: En voici l'explication. Les trois corbeilles sont trois jours. Encore trois jours, et Pharaon enlèvera ta tête de dessus toi, te fera pendre à un bois, et les oiseaux mangeront ta chair." Genèse 40:9-19

 

 

La reconnaissance

 

"Au bout de deux ans, Pharaon eut un songe. Voici, il se tenait près du fleuve. Et voici, sept vaches belles à voir et grasses de chair montèrent hors du fleuve, et se mirent à paître dans la prairie. Sept autres vaches laides à voir et maigres de chair montèrent derrière elles hors du fleuve, et se tinrent à leurs côtés sur le bord du fleuve. Les vaches laides à voir et maigres de chair mangèrent les sept vaches belles à voir et grasses de chair. Et Pharaon s'éveilla. Il se rendormit, et il eut un second songe. Voici, sept épis gras et beaux montèrent sur une même tige. Et sept épis maigres et brûlés par le vent d'orient poussèrent après eux. Les épis maigres engloutirent les sept épis gras et pleins. Et Pharaon s'éveilla. Voilà le songe. Le matin, Pharaon eut l'esprit agité, et il fit appeler tous les magiciens et tous les sages de l'Egypte. Il leur raconta ses songes. Mais personne ne put les expliquer à Pharaon.

 

Alors le chef des échansons prit la parole, et dit à Pharaon: Je vais rappeler aujourd'hui le souvenir de ma faute. Pharaon s'était irrité contre ses serviteurs; et il m'avait fait mettre en prison dans la maison du chef des gardes, moi et le chef des panetiers. Nous eûmes l'un et l'autre un songe dans une même nuit; et chacun de nous reçut une explication en rapport avec le songe qu'il avait eu. Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, esclave du chef des gardes. Nous lui racontâmes nos songes, et il nous les expliqua. Les choses sont arrivées selon l'explication qu'il nous avait donnée. Pharaon me rétablit dans ma charge, et il fit pendre le chef des panetiers." Genèse 41:1-13

 

 

 

 

L'accomplissement des songes de Joseph

 

"Joseph dit à Pharaon: Ce qu'a songé Pharaon est une seule chose; Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu'il va faire.  Les sept vaches belles sont sept années: et les sept épis beaux sont sept années: c'est un seul songe.  Les sept vaches décharnées et laides, qui montaient derrière les premières, sont sept années; et les sept épis vides, brûlés par le vent d'orient, seront sept années de famine.  Ainsi, comme je viens de le dire à Pharaon, Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu'il va faire.  Voici, il y aura sept années de grande abondance dans tout le pays d'Egypte.  Sept années de famine viendront après elles; et l'on oubliera toute cette abondance au pays d'Egypte, et la famine consumera le pays.  Cette famine qui suivra sera si forte qu'on ne s'apercevra plus de l'abondance dans le pays.  Si Pharaon a vu le songe se répéter une seconde fois, c'est que la chose est arrêtée de la part de Dieu, et que Dieu se hâtera de l'exécuter.  Maintenant, que Pharaon choisisse un homme intelligent et sage, et qu'il le mette à la tête du pays d'Egypte.  Que Pharaon établisse des commissaires sur le pays, pour lever un cinquième des récoltes de l'Egypte pendant les sept années d'abondance.  Qu'ils rassemblent tous les produits de ces bonnes années qui vont venir; qu'ils fassent, sous l'autorité de Pharaon, des amas de blé, des approvisionnements dans les villes, et qu'ils en aient la garde.  Ces provisions seront en réserve pour le pays, pour les sept années de famine qui arriveront dans le pays d'Egypte, afin que le pays ne soit pas consumé par la famine.

 Ces paroles plurent à Pharaon et à tous ses serviteurs.
 Et Pharaon dit à ses serviteurs: Trouverions-nous un homme comme celui-ci, ayant en lui l'esprit de Dieu?  Et Pharaon dit à Joseph: Puisque Dieu t'a fait connaître toutes ces choses, il n'y a personne qui soit aussi intelligent et aussi sage que toi.  Je t'établis sur ma maison, et tout mon peuple obéira à tes ordres. Le trône seul m'élèvera au-dessus de toi.  Pharaon dit à Joseph: Vois, je te donne le commandement de tout le pays d'Egypte.  Pharaon ôta son anneau de la main, et le mit à la main de Joseph; il le revêtit d'habits de fin lin, et lui mit un collier d'or au cou. Il le fit monter sur le char qui suivait le sien; et l'on criait devant lui: A genoux! C'est ainsi que Pharaon lui donna le commandement de tout le pays d'Egypte. Il dit encore à Joseph: Je suis Pharaon! Et sans toi personne ne lèvera la main ni le pied dans tout le pays d'Egypte. Pharaon appela Joseph du nom de Tsaphnath-Paenéach; et il lui donna pour femme Asnath, fille de Poti-Phéra, prêtre d'On. Et Joseph partit pour visiter le pays d'Egypte." Genèse 41:25-45

 

 

Le changement du malheur en bonheur

 

"Quand les frères de Joseph virent que leur père était mort, ils dirent: Si Joseph nous prenait en haine, et nous rendait tout le mal que nous lui avons fait! Et ils firent dire à Joseph: Ton père a donné cet ordre avant de mourir: Vous parlerez ainsi à Joseph: Oh! pardonne le crime de tes frères et leur péché, car ils t'ont fait du mal! Pardonne maintenant le péché des serviteurs du Dieu de ton père! Joseph pleura, en entendant ces paroles. Ses frères vinrent eux-mêmes se prosterner devant lui, et ils dirent: Nous sommes tes serviteurs. Joseph leur dit: Soyez sans crainte; car suis-je à la place de Dieu? Vous aviez médité de me faire du mal: Dieu l'a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd'hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux. Soyez donc sans crainte; je vous entretiendrai, vous et vos enfants. Et il les consola, en parlant à leur coeur." Genèse 20:15-21

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Le malheur atteint souvent le juste mais L'Eternel l'en délivre toujours

26 Janvier 2014, 16:36pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

"Lorsqu'il contrefit l'insensé en présence d'Abimélec, et qu'il s'en alla chassé par lui. Je bénirai l'Eternel en tout temps; Sa louange sera toujours dans ma bouche.

Que mon âme se glorifie en l'Eternel! Que les malheureux écoutent et se réjouissent!

Exaltez avec moi l'Eternel! Célébrons tous son nom!

J'ai cherché l'Eternel, et il m'a répondu; Il m'a délivré de toutes mes frayeurs.

Quand on tourne vers lui les regards, on est rayonnant de joie, Et le visage ne se couvre pas de honte.

Quand un malheureux crie, l'Eternel entend, Et il le sauve de toutes ses détresses.

L'ange de l'Eternel campe autour de ceux qui le craignent, Et il les arrache au danger.

Sentez et voyez combien l'Eternel est bon! Heureux l'homme qui cherche en lui son refuge!

Craignez l'Eternel, vous ses saints! Car rien ne manque à ceux qui le craignent.

Les lionceaux éprouvent la disette et la faim, Mais ceux qui cherchent l'Eternel ne sont privés d'aucun bien.

Venez, mes fils, écoutez-moi! Je vous enseignerai la crainte de l'Eternel.

Quel est l'homme qui aime la vie, Qui désire la prolonger pour jouir du bonheur?

Préserve ta langue du mal, Et tes lèvres des paroles trompeuses;

Eloigne-toi du mal, et fais le bien; Recherche et poursuis la paix.

Les yeux de l'Eternel sont sur les justes, Et ses oreilles sont attentives à leurs cris.

L'Eternel tourne sa face contre les méchants, Pour retrancher de la terre leur souvenir.

Quand les justes crient, l'Eternel entend, Et il les délivre de toutes leurs détresses;

L'Eternel est près de ceux qui ont le coeur brisé, Et il sauve ceux qui ont l'esprit dans l'abattement.

Le malheur atteint souvent le juste, Mais l'Eternel l'en délivre toujours.

Il garde tous ses os, Aucun d'eux n'est brisé.

Le malheur tue le méchant, Et les ennemis du juste sont châtiés.

L'Eternel délivre l'âme de ses serviteurs, Et tous ceux qui l'ont pour refuge échappent au châtiment." Psaumes 34

Voir les commentaires

L'épanouissement de Joseph 1

26 Janvier 2014, 16:34pm

Publié par Centre Évangélique Colonne de Vérité

Le don des songes 

 

"Joseph eut un songe, et il le raconta à ses frères, qui le haïrent encore davantage.  Il leur dit: Ecoutez donc ce songe que j'ai eu!  Nous étions à lier des gerbes au milieu des champs; et voici, ma gerbe se leva et se tint debout, et vos gerbes l'entourèrent et se prosternèrent devant elle.  Ses frères lui dirent: Est-ce que tu règneras sur nous? est-ce que tu nous gouverneras? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles.

 Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit: J'ai eu encore un songe! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi.  Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit: Que signifie ce songe que tu as eu? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi?  Ses frères eurent de l'envie contre lui, mais son père garda le souvenir de ces choses." Genèse 37:5-11

 

Les épreuves

 

"Ils le virent de loin; et avant qu'il fût près d'eux, ils complotèrent de le faire mourir. Ils se dirent l'un à l'autre: Voici le faiseur de songes qui arrive. Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes; nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes. Ruben entendit cela, et il le délivra de leurs mains. Il dit: Ne lui ôtons pas la vie. Ruben leur dit: Ne répandez point de sang; jetez-le dans cette citerne qui est au désert, et ne mettez pas la main sur lui. Il avait dessein de le délivrer de leurs mains pour le faire retourner vers son père. Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui. Ils le prirent, et le jetèrent dans la citerne. Cette citerne était vide; il n'y avait point d'eau.

 

Ils s'assirent ensuite pour manger. Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d'Ismaélites venant de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d'aromates, de baume et de myrrhe, qu'ils transportaient en Egypte. Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang? Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l'écoutèrent. Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph hors de la citerne; et ils le vendirent pour vingt sicles d'argent aux Ismaélites, qui l'emmenèrent en Egypte." Genèse 37:18-28

 

Un esclave prospère dans la maison de Potiphar


"On fit descendre Joseph en Egypte; et Potiphar, officier de Pharaon, chef des gardes, Egyptien, l'acheta des Ismaélites qui l'y avaient fait descendre. L'Eternel fut avec lui, et la prospérité l'accompagna; il habitait dans la maison de son maître, l'Egyptien. Son maître vit que l'Eternel était avec lui, et que l'Eternel faisait prospérer entre ses mains tout ce qu'il entreprenait. Joseph trouva grâce aux yeux de son maître, qui l'employa à son service, l'établit sur sa maison, et lui confia tout ce qu'il possédait. Dès que Potiphar l'eut établi sur sa maison et sur tout ce qu'il possédait, l'Eternel bénit la maison de l'Egyptien, à cause de Joseph; et la bénédiction de l'Eternel fut sur tout ce qui lui appartenait, soit à la maison, soit aux champs. Il abandonna aux mains de Joseph tout ce qui lui appartenait, et il n'avait avec lui d'autre soin que celui de prendre sa nourriture." Genèse 39:1-6

 

 

La crainte de Dieu

 

"Or, Joseph était beau de taille et beau de figure. Après ces choses, il arriva que la femme de son maître porta les yeux sur Joseph, et dit: Couche avec moi! Il refusa, et dit à la femme de son maître: Voici, mon maître ne prend avec moi connaissance de rien dans la maison, et il a remis entre mes mains tout ce qui lui appartient. Il n'est pas plus grand que moi dans cette maison, et il ne m'a rien interdit, excepté toi, parce que tu es sa femme. Comment ferais-je un aussi grand mal et pécherais-je contre Dieu? Quoiqu'elle parlât tous les jours à Joseph, il refusa de coucher auprès d'elle, d'être avec elle. Un jour qu'il était entré dans la maison pour faire son ouvrage, et qu'il n'y avait là aucun des gens de la maison, elle le saisit par son vêtement, en disant: Couche avec moi! Il lui laissa son vêtement dans la main, et s'enfuit au dehors." Genèse 39:6-12

 

 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>